Accueil > Actualité > Les éditos > Mon ami, surtout n’oublie pas le vêtement de noce !

Mon ami, surtout n’oublie pas le vêtement de noce !


Au moment de l’ouverture de la semaine missionnaire mondiale et à la lecture de cette parabole sur le royaume de Dieu comparable à
une invitation au repas de noce,
nous pouvons méditer sur 3 éléments d’attention.

Tout d’abord un émerveillement devant la largesse du cœur de Dieu. Dieu sans
cesse nous invite. Il nous réitère son invitation « Venez au repas de noce ». Il y a une certitude : Dieu ne sera pas seul et surtout il
ne veut pas être seul au repas de
noce de son fils bien-aimé. Mon émerveillement est
de plus en plus grand quand
Dieu prend un grand risque. En effet, lorsque les premiers invités et appelés aux noces ne voulaient pas venir, Dieu va encore se tourner vers d’autres invités qui « n’en tinrent aucun compte » car ils étaient très chargés, très occupés. Non, ces derniers comme les premiers n’avaient pas du tout le temps.
Il ne faut surtout pas les déranger.

Malgré tous ces refus, l’amour de Dieu nous poursuit ; il parcourt pour nous
tous les coins et les recoins de nos villes, les croisées des chemins, les périphéries,
les carrefours de nos villes. Ô quel amour ! Quelle folie d’amour ! Qui peut aimer
ainsi ?

Ensuite, un questionnement : qu’est-ce qui a changé ? Les raisons, les prétextes
pour ne pas répondre favorablement à ce festin de viandes grasses et de vin capiteux sont
les mêmes jusqu’à nos jours : je suis très sollicité de partout, je suis très occupé, je n’ai pas
le temps, je suis pris ailleurs ; mon travail et
mes activités me prennent tout mon temps
même mon dimanche. Même si je trouve le temps et je prends le temps pour faire les magasins, pour faire du bricolage ou pour partager un repas qui dure au moins cinq heures, je
pense à tort que le repas eucharistique dure
trop longtemps. Bref comme je n’ai pas beaucoup de temps, je ne vais pas trop développer ce second élément d’attention.

Enfin une vigilance : porter le vêtement
de noce. En réalité quel est ce vêtement de noce ? Quelle est cette tenue exigée ? Quelle est cette marque de vêtement
que le Seigneur veut nous voir porter ? Où trouver
ce vêtement ? Il est indiqué dans
le livre de l’Apocalypse. C’est le vêtement de ceux
qui ont traversé la grande
épreuve et ont lavé leurs vêtements dans le sang de
l’Agneau (Ap7,13-16). De plus
notre Seigneur Jésus-Christ parle de ce vêtement, cette tenue exigée dans les évangiles : « Restez en tenue de service » parce que le
Maître viendra à l’improviste
(Lc12,35).


Oui, ce repas de noce est un repas d’amour ; le vêtement de noce est un vête-
ment d’amour ; cette tenue exigée est une vigilance
à aimer Dieu et le prochain à
temps et à contre temps. Donc, qui que tu sois, tu
as une seule et unique mission, mon ami, surtout n’oublie pas le vêtement de
noce !

Père Thomas ADJÉTEY-BAHUN