Accueil > Actualité > Les éditos > La lumière, la gloire et le salut de Dieu

La lumière, la gloire et le salut de Dieu


En ce dimanche, quarante jours après la nativité, nous célébrons la présentation du Seigneur : « Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes. »
Cette fête est l’occasion de contempler tout d’abord la foi des parents de Jésus. Ayant accepté que, par eux, la gloire, la lumière et le salut Dieu soient manifestés à notre humanité, Marie et Joseph vont tout faire pour se conformer à la révélation. Au quotidien, Ils vont intégrer des imprévus, de nouveaux paramètres à leur : « oui » initial Ils s’abandonnent avec une totale confiance au chemin tracé par Dieu : « Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du coeur d’un grand nombre. » Ayant dit OUI au projet de Dieu annoncé par l’ange Gabriel, Marie et Joseph vont rester fidèles à ce OUI jusqu’à l’accomplissement du dessein de Dieu.
C’est aussi l’occasion de contempler les oeuvres de l’Esprit Saint. L’Esprit permet des rencontres qui comblent la soif, la faim, l’espérance, le désir les plus profonds de l’être humain : accéder à la lumière, à la gloire et au salut de Dieu. Ce fut le cas pour le sage Syméon, la femme prophète Anne et tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
Enfin la fête de la présentation de Jésus au temple est l’occasion de consacrer nos vies, la vie de nos familles à Dieu et d’inviter chaque famille à accueillir ,avec beaucoup de persévérance comme Syméon et Anne , la lumière, la gloire et le salut de Dieu.
Bonne fête de la chandeleur !

Père Thomas ADJETEY-BAHUN