Pâques


En ce matin de Pâques, l’Église contemple le tombeau vide de Jésus et célèbre la victoire du Seigneur sur la Mort. Pour cela, il faut poser un acte de foi, c’est-à-dire faire confiance à l’oeuvre de Dieu. La foi n’est pas la crédulité. Croire c’est adhérer à la Parole de Dieu, plus certaine que celle des hommes. C’est fonder sa vie sur quelque chose de solide. En témoigne le mot « Amen », qui vient de l’hébreu et qui signifie littéralement « C’est solide », en d’autres termes :« Je peux bâtir ma vie sur cette Parole ».
Dieu a toujours agi dans l’histoire humaine sans s’imposer. La Résurrection est l’une des interventions majeures de Dieu dans notre temps, si ce n’est la principale. Mais elle ne s’impose pas, puisque Dieu respecte notre liberté. Nous sommes donc invités à reconnaître les traces de Dieu dans l’Histoire. Cela n’est pas possible sans la foi ! Dieu a une signature discrète, mais pas invisible. Nous pouvons la reconnaître par la confiance filiale, c’est-à-dire l’abandon des enfants à leur Père. Et plus nous nous exerçons à chercher les traces de Dieu, plus cette reconnaissance devient facile. La foi est appelée à s’exercer, et plus on la sollicite, plus elle se renforce.
Au matin de Pâques, Jésus est-il venu trouver Pilate, Caïphe, Hérode ? Non, il s’est montré seulement à ceux qui le cherchaient. Et d’ailleurs, ceux-là ne l’ont pas reconnu du premier coup ! Marie-Madeleine l’a pris pour un jardinier, et ne l’a reconnu qu’en entendant Jésus l’appeler par son prénom (Jn 20, 1 –17). Cléophas et son ami ont marché deux heures avec lui sans le reconnaître et ont compris l’identité de ce mystérieux pèlerin quand il a rompu le pain (Lc 24, 13 –35). Jean a compris qui était l’inconnu sur le bord du Lac de Tibériade quand les filets se sont miraculeusement remplis (Jn 21, 1 –7).
La Résurrection n’est pas réservée aux « initiés », mais elle ne peut pas s’accueillir en dehors de la foi. Sans elle, nous restons à une vague espérance, rien de plus. Alors accueillons dans la joie ce qui est le Coeur de la foi chrétienne : « Christ est ressuscité, en vérité, Il est ressuscité ! »

Père Matthias Amiot

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share