Nouvel article


La parole de Dieu de ce dimanche veut nous libérer de nos asservissements afin que nous connaissions la joie de Le servir sans inquiétude. Mais d’où viennent alors nos divisions, nos oppositions, nos conflits intérieurs ?
Ne sommes-nous pas sans cesse en contradiction intérieure, divisés entre nos multiples appartenances contradictoires. Aujourd’hui c’est notre relation à l’argent que Jésus critique. Lorsque Jésus met en accusation l’argent trompeur, il dénonce le mensonge que représente ces quelques pièces de métal.
Illusoire le repos qui prétend se fonder sur l’abondance matérielle. Heureux celui qui peut dire avec le Psalmiste : « Je n’ai de repos qu’en Dieu seul, mon salut vient de Lui : Lui seul est mon salut, la citadelle qui me rend inébranlable ».
Cela ne signifie pas qu’Il sera à l’abri des épreuves, mais celles-ci vérifieront la qualité de sa foi, de sa confiance en Dieu : « Mes frères, quand vous butez sur toute sorte d’épreuves, pensez que c’est une grande joie. Car l’épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance, et la persévérance doit vous amener à une conduite parfaite ; ainsi vous serez vraiment parfaits, il ne vous manquera rien ». (Jc 1,2-4).
Notre Père céleste sait ce dont nous avons besoin. Demandons à Dieu de nous donner assez de confiance pour Lui confier nos lendemains et ne chercher jour après jour que son Royaume et sa justice, assumant la peine quotidienne de son enfantement.

Philippe GERMAIN, diacre

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share