Accueil du site > L’actualité > Les éditos > La puissance de la Foi

La puissance de la Foi


Ce 27ème dimanche du Temps Ordinaire de l’Année Liturgique C nous montre que la Foi, si petite soit-elle, comme une graine de moutarde, est un don gratuit de Dieu qu’il nous faut accepter et entretenir par tous les moyens car elle est toute-puissante et est capable de déplacer les montagnes et de déraciner les arbres.
La toute-puissance de la Foi est d’abord de croire qu’avec l’aide de Dieu, l’homme est capable du meilleur et peut changer le monde. La toute-puissance de la Foi est ensuite de savoir que l’homme est capable de vaincre le mal absolu qu’est le péché et la violence qui règnent autour de nous et en nous pour laisser émerger les oeuvres de vie et bâtir sur terre un royaume de justice et de paix. Enfin, la toute-puissance de la foi est d’ouvrir son coeur à celui qui a faim et à celui qui a besoin de nous. Oui, la foi est toute-puissante et elle peut changer notre monde et nous changer nous-mêmes. En parlant de la toute-puissance de la Foi, il ne s’agit pas de pratiquer la magie ou de faire des miracles ; il s’agit de croire en Dieu et en son salut pour l’humanité par la contemplation du mystère de la Croix, la mort et la résurrection de Jésus-Christ, vainqueur du péché et de la mort.
Or, dans notre pratique religieuse ordinaire, nous sommes souvent déçus de notre manque de Foi ou de notre peu de Foi qui se trouve ainsi paralysée par une multitude d’éléments, évoqués dans les lectures de ce dimanche.
L’Apôtre Paul explique à Timothée qu’il n’a pas reçu un « esprit de peur ». La peur s’oppose à la Foi. Or, il faut foncer, oser. Le Seigneur Dieu explique aussi à Habacuc que le désespoir et la désespérance s’opposent à la foi or la foi a besoin de l’espérance pour croire que toute la violence et le péché qui nous entourent peuvent être vaincus et que Dieu est plus puissant que la mort et les ténèbres dans lesquelles nous vivons. Jésus explique à ses disciples que le plus grand des ennemis de la Foi c’est l’orgueil. Quelquefois nous sommes impatients et nous rêvons de merveilleux, nous voudrions une foi éclatante et qui s’impose aux autres. Jésus nous donne une Foi humble, une Foi respectueuse de la liberté de tout homme, une Foi qui ne s’attribue rien mais qui reçoit tout de son maître.
Oui, la Foi est toute puissante mais elle ne prend sa force que dans la faiblesse et l’humilité comme un grain de moutarde qui étend ensuite son feuillage sur tout l’univers.

Père Jérémie AKA ALOFA

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share