Accueil du site > L’actualité > Les éditos > Mois d’octobre, mois marial

Mois d’octobre, mois marial


Le mois d’octobre est traditionnellement consacré à Marie. Mais au fait, quel est le sens de cette dévotion ?
Il est bon de rappeler qu’on ne prie pas Marie, les saints, les anges. On prie Dieu avec Marie, avec les saints, avec les anges. Le fondement de la dévotion mariale c’est de s’associer à Marie pour se tourner vers Dieu. Saint Louis-Marie Grignon de Montfort compare la prière à un paysan qui ferait parvenir une pomme au roi. Le roi n’a que faire de ce fruit ! Mais si le paysan remet sa pomme à la reine, et qu’elle l’apporte au roi, alors ce dernier sera touché par ce don.
Ensuite, attention à ne pas confondre adoration et vénération. Il faut entendre cette mise en garde sans pour autant laisser nos chapelets dormir dans les tiroirs.
L’adoration est le culte rendu à Dieu. Adorer autre chose que le Créateur est un péché grave : l’idolâtrie. La vénération est l’hommage dû aux créatures qui sont parvenues à un niveau de perfection remarquable. Ainsi l’Église vénère Marie, les saints et les anges. Marie a évidemment un rôle exceptionnel dans l’histoire du salut et il est juste de la vénérer. Le critère pour discerner si nous sommes dans la vénération est le suivant : est-ce que ma dévotion me conduit à grandir dans l’adoration ? Si ce n’est pas le cas, il faut corriger rapidement le tir ! A ce sujet, il est gênant d’entendre les grains du chapelet égrenés pendant les temps d’adoration ! Quand on adore Dieu on ne vénère pas Marie !
Le fruit principal de la dévotion mariale est évangélique. Car la Mère conduit au Fils. La dévotion mariale n’est pas une fin en soi, mais un accélérateur dans notre chemin de sainteté, puisqu’elle nous relie encore plus au Christ, Source de la Grâce. Ce qui résume le mieux l’esprit de la dévotion mariale c’est le « testament spirituel » de Marie, à savoir sa dernière parole rapportée dans l’Évangile : « Tout ce qu’Il vous dira, faites-le » (Jn 2, 5). Ainsi comprise, la spiritualité mariale nous conduira très loin.

Père Matthias AMIOT

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share