Accueil du site > L’actualité > Les éditos > Les gestes de la liturgie : Le geste de la Paix

Les gestes de la liturgie : Le geste de la Paix


L’eucharistie, où nous proclamons la passion mort et résurrection du Christ Seigneur, est par nature sacrement de la Paix. En effet, réunis au Cénacle avec ses disciples quelques heures avant sa passion, le Christ dit : « Je vous laisse la paix je vous donne ma paix » (Jn 14, 27). A la Résurrection, il accomplit cette promesse lorsqu’apparaissant aux apôtres il leur dit : « la Paix soit avec vous ».
Cette dimension de la paix dans le Mystère eucharistique trouve une expression spécifique dans la célébration liturgique par le rite de l’échange de la paix. Ce geste prend place avant la Communion, après la consécration et le Pater Noster. Il est le baiser Pascal du Christ présent à l’autel. Par ce signe l’Assemblée ecclésiale « implore la paix et l’unité pour elle-même et toute la famille humaine et les fidèles expriment leur communion dans l’Eglise ainsi que leur amour mutuel avant de communier au corps du Christ Seigneur ».
A notre époque éprouvée terriblement par des conflits, ce moment liturgique peut être l’occasion de ressentir avec gravité notre mission chrétienne, celle de prier pour la paix, celle d’être des témoins de la paix. Le rite de la paix doit être le moment d’accueillir la paix que le Christ nous donne et de la partager avec nos frères et soeurs en humanité. C’est pourquoi le geste doit se faire avec sobriété et un sens religieux. Ce n’est pas, par exemple, le moment de s’échanger des congratulations, des voeux ou encore des condoléances. C’est un geste qui doit se faire don, don de la Paix.

Père Rodrigue Abotsi

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share