Accueil du site > L’actualité > Les éditos > Le mystère de la Trinité

Le mystère de la Trinité


Il est délicat de parler de la Trinité, et peut-être plus encore lorsqu’on dispose de peu de mots. Je me risque à vous ouvrir trois chemins pour approcher ce grand mystère.
D’abord, le mystère de Dieu-Trinité est la clé de voûte qui permet à l’intelligence et à la foi d’appréhender les autres mystères. Si on ne comprend pas qui est Dieu en Lui-même, comment pourrait-on comprendre Ses oeuvres ? Tant qu’on n’a pas saisi l’unité des trois Personnes divines et ce qui les distingue, on a du mal à comprendre leurs missions respectives. D’où l’importance d’envisager ce grand mystère, qui est pour ainsi dire la matrice des autres mystères de l’Économie divine.
Ensuite, pour entrer plus avant dans la Communion du Père, du Fils et du Saint- Esprit, je vous invite à relire l’Évangile selon Saint Jean, et plus particulièrement les chapitres 14 à 16. Dans le quatrième Évangile, Jésus parle presque tout le temps de sa mission en référence à Son Père. C’est donc la meilleure porte d’entrée de toute l’Écriture pour comprendre leur unité profonde et la nature de leurs relations. Pour comprendre le rôle de l’Esprit, il serait bon de relire l’Évangile de Luc et les Actes des Apôtres, appelés par certains « l’Évangile de l’Esprit Saint ».
Enfin, pour contempler le mystère de la Trinité sans ouvrir des livres de théologie, le mieux serait peut-être de poser notre regard sur l’icône de S. André Roublev. Ce moine orthodoxe a représenté la scène de l’hospitalité d’Abraham (Gn 18) en conservant de cet épisode les seules Personnes divines. Ce chef d’oeuvre de l’iconographie est une véritable théologie en couleurs, un catéchisme de lumière, un buisson ardent qui s’offre à nos regards. Roublev exprime avec génie la communion étroite du Père, du Fils et du Saint Esprit (visages semblables, ailes qui se touchent, proximité, regards…) et leurs différences (couleurs des vêtements, positions autour de la table, attributs situés derrière eux…).
La Trinité n’est pas une invention des théologiens mais une affirmation de foi extraordinaire : Dieu n’est pas solitaire, Il est Communion, Diversité, Circulation de vie. Devant un tel mystère, adorons en silence et rendons grâce.

Père Matthias AMIOT

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share