Accueil du site > L’actualité > Les éditos > Le Vrai Roi de l’Univers, c’est le Christ

Le Vrai Roi de l’Univers, c’est le Christ


La fête du Christ-Roi, instituée en 1925 par le pape Pie XI afin d’affirmer la royauté du Christ auquel les nations devaient obéir avait pour objectif de soutenir un combat contre les évolutions hasardeuses du monde moderne et d’affermir la foi des fidèles faces aux idéologies de l’époque. De nos jours, cette fête a pris un sens différent avec la réforme du calendrier liturgique de 1969 décidée par le concile Vatican II. Placée au dernier dimanche de l’année liturgique, la fête du Christ-Roi est appelée désormais la fête du « Christ-Roi de l’univers » pour nous apprendre comment être roi. Qui donc est ce Roi ? Rappelons-nous le récit de la comparution de Jésus devant Pilate. C’est étonnant, au moment le plus douloureux de sa vie, le Christ révèle sa royauté. Et on a peine à le croire, dans l’état dans lequel il se trouve, quand tout le monde ou presque l’a abandonné.
Alors que plus tôt, quand Jésus accomplissait des miracles, qu’il multipliait les pains, et que chacun voulait le proclamer roi, lui passait son chemin et interdisait à quiconque de l’appeler ainsi.
Qui donc est ce Roi ? Jésus ne possède pas les attributs royaux, tels que nous les connaissons pour un roi temporel. Son trône ? C’est sa croix, imposante au sommet du Golgotha. Sa couronne ? Une couronne, non pas d’or et de pierres précieuses, mais une couronne d’épines. Sa pourpre, c’est son sang versé pour donner sa vie pour son peuple. Les soldats ne s’y sont pas trompés, en détournant les symboles de la royauté : ils ont revêtu Jésus d’un manteau de pourpre, lui ont mis en main un roseau en guise de sceptre, ont ceint sa tête d’une couronne d’épines.
Qui donc est ce Roi ? « Je le vois crucifié et je le reconnais comme roi, car c’est le propre d’un roi que de donner sa vie pour ses sujets », affirmait saint Jean Chrysostome. Le Christ est roi en accueillant dans son royaume le larron repentant, comme il l’a déjà fait pour les pécheurs, les malades, les lépreux, les estropiés etc. Il règne en pardonnant les injures, les blasphèmes, les moqueries, les trahisons, les reniements, les abandons. Le Christ est roi en descendant dans notre péché et en le prenant sur lui. Le Christ est le Roi des coeurs, à cause de son inconcevable charité qui surpasse toute compréhension humaine et à cause de sa douceur et de sa bonté qui attirent à lui tous les coeurs.
Le Christ est Roi et son royaume ne connaît pas de limite ni de frontière, il s’étend dans le coeur de chaque homme, de tout homme afin que quiconque l’accueille participe à édifier un monde de vérité, de justice et de paix dans le patient labeur du quotidien.

Père Jérémie AKA ALOFA

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share