Accueil du site > L’actualité > Les éditos > La liberté née le jour de notre baptême

La liberté née le jour de notre baptême


Saint Jean dit au chapître 3 : "Dieu ne donne pas l’Esprit avec mesure". En effet, le jour de la Pentecôte, les Apôtres étaient réunis pour recevoir l’Esprit Saint, et chacun en fut rempli.

Ainsi, cette manifestation de l’Esprit est un don de Dieu consécutif à la promesse du Christ de ne pas nous laisser orphelins. Les Apôtres n’ont pas fabriqué une association de personnes, une idéologie, une oeuvre posthume, ils ont reçu le don du Père dont l’entourage en a attesté dans sa propre langue l’authenticité.

L’Esprit Saint est l’Inspirateur et l’Animateur de l’Église. Ni les Apôtres ni aucun parmi nous n’en sommes propriétaires, ni d’aucun service d’ailleurs. Ce qui nous appartient peut-être, c’est cette liberté d’aimer nos frères, comme un don de Dieu. Insérés dans notre époque, nous ne faisons que passer dans un monde qui passe. Ce monde, comme notre vie d’ailleurs, possède un temps et des limites.

Il nous appartient de nous exercer à aimer dans l’Esprit Saint. Ce n’est pas toujours facile. On peut parler d’une certaine manière d’un entraînement. Cela dit, l’Esprit Saint reçu le jour de notre baptême fait fructifier en nous les prémices de la vie divine. Entrons dans ce commencement.

Oui, viens, Esprit Saint, en nos coeurs !

Alain Ficheux, Diacre
SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share