La consolation


Il s’agit du premier jour de la semaine, lorsque Jésus apparaît à ses disciples. L’Église y voit d’emblée la première manifestation communautaire célébrant la présence de son Seigneur ressuscité, le dimanche.

Au fil des siècles, nous célébrons aussi en assemblée la victoire du Christ sur le mal et la mort, ainsi que l’immense espérance du peuple chrétien, témoin également de la peine des hommes.

Le Seigneur est présent même si les apparences ont changé… Il y a changement d’état pour une alliance nouvelle et définitive :
- par le pain et le vin par exemple, où Jésus, pourrait-on dire, transfigure son incarnation
- par notre foi et notre amour offert, tissant ainsi pour notre cœur la véritable demeure du Seigneur.

Le monde ancien que nous vivons encore s’en va bien à chaque seconde, mais, sans attendre, le nouveau se présente à nous, porteur de promesses, de réconciliation et de paix.

Nous faisons ainsi l’expérience de la Résurrection du Christ, par l’Esprit Saint qui nous est donné à chacun.

Ceci est très précieux ; de manière unique nous vivons par exemple :
- l’acceptation d’une communauté rassemblée le dimanche,
- le partage du Pain eucharistique,
- le coeur ouvert aux souffrances ou aux pauvretés.

En conclusion, Résurrection et Ascension du Seigneur font partie de la Miséricorde de Dieu. Qui y répondra ?

Alain Ficheux, diacre
SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share