Accueil du site > L’actualité > Les éditos > La Trinité, coeur de notre foi

La Trinité, coeur de notre foi

Spécificité absolue de notre foi chrétienne

Pour beaucoup de chrétiens, la Sainte Trinité, dénommée "mystère" est perçue comme une complication dogmatique dont l’effet et l’impact sur notre vie sont fort limités. Nous devons, je crois, sortir de cet a priori et essayer d’entrer dans ce mystère qui est pour nous vital.


Car la confession de foi en un Dieu unique, Père, Fils et Esprit est la spécificité absolue de notre foi chrétienne. Aucune religion n’a osé aller jusqu’à reconnaître un Dieu personnel, c’est-à-dire un Dieu qui se définit dans sa relation. Ce que la révélation chrétienne, à partir de la tradition juive, a introduit de radicalement nouveau et inconnu, c’est un Dieu qui n’est pas étranger à l’humanité, mais qui a conclu une alliance avec les hommes…

Dieu trine et "ami des hommes"

C’est un Dieu qui entretient avec son peuple une relation privilégiée, au point que, pour mener à son épanouissement cette révélation inimaginable, il va jusqu’à prendre chair en notre espèce humaine dans la Personne de son Fils, Jésus de Nazareth, et établir sa Demeure dans notre humanité par la médiation de son Esprit répandu sur ceux qui croient en Lui.

Cette relation interpersonnelle du Père, du Fils et de l’Esprit, implique que Dieu ne se lasse pas de l’humanité, que Dieu se donne, non seulement par l’acte originel de la création, mais encore historiquement par sa Parole qu’il transmet à travers ses prophètes, par sa présence effective en Jésus de Nazareth, par l’Esprit Saint répandu à la Pentecôte…

Des êtres de relation

C’est le Dieu d’amour qui se révèle et se manifeste dans sa relation entre le Père et le Fils, relation tellement intense qu’elle constitue elle-même une Personne, et c’est à cette communion du Père, du Fils et de l’Esprit que nous sommes associés par le baptême, quand l’Esprit Saint fait de nous des enfants de Dieu. Participant à la vie trinitaire par le baptême, nous devenons à notre tour des êtres de relation, des êtres qui ne peuvent pas atteindre la plénitude de leurs possibilités s’ils n’entrent pas en communion d’amour avec le Père, le Fils et l’Esprit Saint et si cette communion d’amour ne se diffuse pas et ne se concrétise pas dans notre manière d’être avec les autres…

En célébrant la fête de la Sainte Trinité, bénissons Dieu pour cet échange d’amour dont nous sommes issus et dont nous sommes bénéficiaires, rendons Lui gloire de nous avoir choisis pour participer à cette alliance et pour devenir témoins et prophètes de la communion qu’Il veut réaliser entre tous les hommes quand il les aura rassemblés dans le Christ. Amen.

Extraits de l’homélie de Mgr André Vingt-Trois (Sainte Trinité 2006)
SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share