Accueil du site > L’actualité > Les éditos > L’Esprit Saint, Cadeau béni de ceux qui ont soif de Dieu

L’Esprit Saint, Cadeau béni de ceux qui ont soif de Dieu


En cette fin d’année pastorale, nous fêtons dans nos paroisses les sacrements d’initiation : baptêmes et premières communions des enfants en âge de scolarité, ou des jeunes de nos aumôneries locales…
L’Esprit Saint est le cadeau promis à ceux qui rentreront dans cette aventure avec le Seigneur. En effet, déjà en son temps, le prophète Joël, proclame :"Il arrivera dans les derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair, et vos fils et vos filles prophétiseront, et vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes » (Joël 2, 28).
Et Jésus lui même affirme en Jean 7, 38 « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture."
Nous sommes ce nouveau Peuple et l’Esprit du Seigneur est sur nous, afin de proclamer au monde ce qu’il accomplit dans nos vies déchirées.
Ce cri prophétique et nuptial à la fois amène à désigner la communauté des croyants comme l’Épouse du Christ, qui, tel un sauveur et un maître, travaille mystérieusement à la magnifier jour après jour jusqu’à son retour glorieux, lorsqu’il viendra essuyer toutes larmes sur nos visages.
Voilà pourquoi nous guettons cette seconde venue en exerçant sur la Création le regard que Dieu seul sait avoir en travaillant nous aussi à la rendre plus belle. En y posant des jalons qui invitent chacun à l’Espérance. Les sacrements en sont déjà le signe le plus palpable.
Ils nous disent à leur manière que le Christ est déjà victorieux. Mais pas à la manière de ce monde.
Il est victorieux par le chemin paradoxal du serviteur humilié. C’est ce frère aîné à la suite de tant d’autres saints que nos jeunes sont appelés à suivre en acceptant de faire leur baptême et leur première communion.
Ils continuent ainsi aujourd’hui encore la trouée inaugurée par l’Esprit du Seigneur depuis la création du monde. Puisqu’à travers eux, la tendresse infinie du Dieu des miséricordes pourra une fois encore conduire un peu plus l’Épouse qu’est la création vers son Dieu et son tout…
Bienvenus à vous chers jeunes dans le bain de la nouvelle naissance et à la table du Seigneur, où vous vous nourrirez de sa force…

Père Patrick ANABA

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share