L’ESPRIT ET L’ÉGLISE - Secteur Catholique Brunoy Val d'Yerres
Accueil du site > L’actualité > Les éditos > L’ESPRIT ET L’ÉGLISE

L’ESPRIT ET L’ÉGLISE


Au jour de la Pentecôte, le Saint-Esprit a pris possession de l’Église naissante. Désormais, le Corps du Christ est sans cesse animé par l’Esprit, à l’image d’un corps humain irrigué par le sang. Bien qu’invisible, l’Esprit Saint assure cohésion, la sainteté et la croissance de l’Église. Et sans lui, l’Église ne serait plus que l’ombre d’elle-même.
Sans l’Esprit, l’Église n’est qu’une société humaine, les sacrements ne sont que des rites magiques, l’Écriture est une somme d’histoires anciennes et dépassées, la sainteté est inaccessible, le Ciel est fermé, la transfiguration du monde est impossible, la mission n’est qu’une propagande.
Avec l’Esprit, l’Église est la communauté des enfants de Dieu, les sacrements sont le point de contact entre l’infini de Dieu et notre finitude, l’Écriture est sans cesse actualisée en Parole de Dieu, la sainteté devient une vocation, le Ciel descend sur la terre, le monde est illuminé par l’Église, la mission est l’annonce joyeuse du Christ ressuscité.
Impossible donc de sous-estimer l’Esprit, dont le rôle est indispensable et capital. Malgré sa discrétion infinie, l’Esprit est aussi vital que l’air que nous respirons. Aussi bien convient-il de Le prier, de L’invoquer. Commencer sa journée en invoquant l’Esprit, implorer Son assistance dans les épreuves, demander sans se lasser Ses dons, appeler Sa Puissance dans nos faiblesses, Le prier avant de commencer nos partages de la Parole, L’invoquer quand nous partageons notre foi… voilà autant d’occasions pour vivre dans l’Esprit Saint.
L’Esprit ne s’impose pas dans notre vie, Il attend notre ouverture de coeur. Sa présence est comparable à un vent d’été qui pousse délicatement une fenêtre entr’ouverte. Plus la fenêtre s’ouvre, moins elle oppose de résistance et plus le vent entre dans la pièce facilement. Ainsi en va-t-il de l’Esprit. Plus il trouve de place dans le coeur de l’homme, plus ce coeur s’ouvre et se dilate.
La vie dans l’Esprit est donc un cercle vertueux : plus nous nous laissons conduire par Lui, plus l’Esprit se rend présent dans notre vie. Ne passons pas à côté de ce trésor inestimable, mais ouvrons-le chaque jour pour nous enrichir, et aussi pour enrichir l’Église et le monde.

Père Matthias Amiot

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share