Accueil du site > L’actualité > Les éditos > "Ce n’est pas le temps qui passe, c’est l’événement qui nous attire"

"Ce n’est pas le temps qui passe, c’est l’événement qui nous attire"


Nous sommes encore dans le temps de l’Avent mais les jours qui passent nous rapprochent en même temps du grand motif de notre attente : la joie de Noël, la naissance de Jésus, Dieu avec nous, Dieu parmi nous.

Cette joie est triple : d’abord, celle de la naissance, ensuite celle de savoir que Dieu n’est pas en distance, mais proche de notre monde ; enfin la réalisation de toute l’attente d’un peuple et, pourquoi pas , la réponse à nos prières les plus sincères.

Oui, dit le psaume 23, "Que vienne le Seigneur, car c’est Lui le roi de gloire !". La gloire tant espérée trouvera sa réponse dans un signe, dit Isaïe : "Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils qu’on appellera Emmanuel".

Pour moi, ce dernier message de l’Avent est celui de la certitude. Noël n’est pas encore arrivé que, déjà, nous sommes sûrs. De la même manière, la Résurrection n’est pas visible à tous, mais nous en sommes certains.

Enfin, la gloire finale n’apparaît pas encore clairement, mais toute la foi de l’Église en atteste chaque jour la Venue.

Oui, Dieu est tout proche, allons à sa rencontre !

Que Marie et Joseph nous en montrent le chemin.

Suivons l’étoile de Noël !

Alain FICHEUX, Diacre

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share