Accueil du site > L’actualité > Les éditos > Alléluia ! Le Christ est vivant

Alléluia ! Le Christ est vivant


Pourquoi chercher parmi les morts celui qui est vivant ? Son tombeau est bien à Jérusalem, mais il est vide. Quelqu’un serait-il venu prendre son corps ? Non, puisqu’il s’est manifesté à beaucoup : à Marie-Madeleine, aux deux disciples d’Emmaüs, aux apôtres, à plus de cinq cents personnes à la fois, nous dit saint Paul. Nous n’avons recueilli que quelques témoignages, ceux qui ont été mis par écrit dans les Evangiles.

Les témoins ont versé leur sang, refusant de nier ce qu’ils avaient vu et entendu. Pascal écrira bien plus tard : « je ne crois que les histoires dont les témoins se font égorger ».

Celui qui est vivant ? C’est Jésus de Nazareth, vrai Dieu et vrai homme. Mis au tombeau, descendu aux enfers pour aller réveiller ceux qui étaient morts, il est monté au ciel, ouvrant la porte du Royaume à tous ses frères les hommes.

Désormais notre vie ne bute plus sur un mur ou une porte fermée. Lui seul, Jésus, était capable de briser les verrous de la mort. Par cette porte ouverte arrive jusqu’à nous la lumière qui brille de toute éternité et dont nous étions privés. Par cette porte ouverte, s’engouffre le vent de l’Esprit qui vient rafraîchir notre vie tourmentée par la canicule.

Même si la souffrance, le péché et la mort nous atteignent encore, nous savons qu’ils n’auront pas le dernier mot. Nous connaissons le nom du grand vainqueur : c’est Jésus, que nous accueillons en ce jour de Pâques par nos cris de victoire. Alléluia, le Christ est vivant ; Alléluia, la mort est morte ; Alléluia, la vie triomphe !

Père Jean-Luc Guilbert
SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share