Accueil du site > L’actualité > Les éditos > Accueillir le don de Dieu

Accueillir le don de Dieu


Entre l’Ascension et la Pentecôte l’heure est à la méditation et à la prière. Les apôtres sont rassemblés à Jérusalem. Ils se souviennent de tout ce qu’ils ont vécu avec Jésus. Ils ont passé trois ans avec lui, se laissant instruire. Ils l’ont vu après sa résurrection. Désormais ils ne le verront plus avec leurs yeux de chair. Il va falloir qu’ils s’habituent à un nouveau mode de présence.
Jésus les a initiés à la prière. Il a prié devant eux. Il leur a appris une prière, celle du Notre Père lorsqu’ils lui ont demandé de leur apprendre à prier. L’Evangile de ce jour commence par ces mots : à l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi. Jésus prie sans cesse son Père, il est constamment tourné vers lui, il se donne sans cesse à lui.
On pourrait repérer le nombre de fois où le verbe « donner » est mentionné dans le passage d’Évangile de ce jour. Jésus se donne au Père, le Père donne les hommes au Fils afin qu’il leur donne la vie éternelle. Jésus prie le Père pour tous ceux qu’il lui a donnés.
Là où se tiennent les apôtres, les portes sont closes mais la porte de leur coeur est ouverte. Ils sont disposés à recevoir le don de Dieu et ce don, c’est l’Esprit Saint qui leur sera offert à partir de la Pentecôte.
Le Seigneur ne peut se donner qu’à ceux qui ont le coeur ouvert. La fermeture — le refus de communiquer avec Dieu et les autres — a une odeur de mort. Le don de soi à Dieu et aux autres annonce déjà la vie éternelle.
En ce dimanche et durant toute cette semaine, ouvrons les portes de notre coeur afin que l’Esprit Saint y descende et y fasse sa demeure.

Père Jean-Luc Guilbert

SPIP 12-2016 | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Webmestre Bookmark and Share